Un tsunami d’annulations !

Un véritable tsunami d’annulations s’abat sur les entreprises du
secteur depuis une semaine !
!! Les entreprises de la filière événementielle sont en train de revivre mars 2020 !!
Le SAE demande d’urgence que le gouvernement remette en place les aides
efficaces qui ont permis à la filière événementielle de résister à la crise : le fonds de
solidarité et le chômage partiel à taux plein.

Le SAE vient de réaliser un sondage express auprès de ses 350 membres pour mesurer au
plus vite l’impact terrible de l’actualité du virus et des dernières annonces contradictoires du gouvernement.
Peut-on ou non organiser un événement d’entreprise avec la reprise de l’épidémie et l’arrivée probable d’un nouveau variant sur notre territoire ?
Selon le Ministère de la Santé, oui ! Avec le respect des gestes barrières et le contrôle du
pass sanitaire.
Selon le Ministère du Travail, non ! Il est préférable d’éviter de rassembler du public en cette
période.
Les consignes des fédérations professionnelles et des directions des grandes entreprises
françaises ne se sont pas fait attendre … et un vent de panique a déferlé chez les entreprises, petites et grandes, les institutions et administrations qui traditionnellement organisent des événements de fin d’année, des arbres de Noel et des cérémonies de vœux.

Sur les 110 réponses reçues en cette matinée du 1er décembre, on dénombre déjà – 3 jours
après la prise de position du Ministère du Travail – près de 460 annulations de prestations
dont 70% sur les mois de décembre et janvier, une perte cumulée d’activité de plus de
12M€ soit 45% du CA prévisionnel de cette période et près de 25% du CA annuel des 100
entreprises interrogées.

Sans parler de la visibilité pour 2022 qui reste très souvent nulle
pour une majorité d’entre elles.


!! Les entreprises de la filière événementielle sont en train de revivre mars 2020 !!

Alors que la vie a repris et continue autour de nous, la filière de l’événementiel et ses
entreprises replongent en moins d’une semaine dans l’inactivité et l’incertitude.
Si le pass sanitaire a été la réponse appropriée pour relancer nos activités, force est de
constater qu’il semble ne plus l’être ! Le constat est alarmant et il ne faut pas être devin pour estimer qu’il risque encore de s’aggraver, sans même penser aux potentiels effets d’un nouveau variant sur lequel le vaccin ne serait pas efficace.

Il faut d’urgence que le gouvernement remette en place les aides efficaces qui ont permis à
la filière événementielle de résister à la crise : le fonds de solidarité et le chômage partiel à
taux plein pour les prochains mois.

Communiqué de presse du Syndicat des Activités événementielles

Les Nouvelles Publications en parlent

Le Figaro en parle

Ouest France en parle

20Minutes en parle

SudOuest en parle

Une réponse sur “Un tsunami d’annulations !”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *